Le 11 juillet prochain sera révélé le nom des projets lauréats du Prix de Catalogne de la Construction 2014 organisés par l'Ordre des maîtres d'œuvre, architectes techniques et ingénieurs de la construction de Barcelone. Le projet de réhabilitation et de restauration de l'Hôpital de la Santa Cruz y San Pablo de Barcelone, réalisé par Constructora Calaf, est l'un des finalistes.

En raison de sa complexité technique et de la valeur historique du bâtiment, il s'agit de l'un des projets les plus emblématiques de l'entreprise. C'est également l'un des plus récents. Concrètement, les travaux ont consisté à restaurer le pavillon de l'administration et la principale clôture d'accès au complexe moderniste de l'Hôpital de la Santa Cruz y San Pablo de Barcelone, conçu par l'architecte Llluís Domènech i Muntaner et construit entre 1902 et 1930.

Comme l'explique Joan Miquel, ancien directeur des travaux, l'un des défis de ce projet a été de revenir à l'état d'origine, afin que les éléments d'architecture et de décoration retrouvent leurs caractéristiques du début du siècle dernier. Ces éléments ont été modifiés à de nombreuses reprises au fil des années en raison des besoins continus d'un hôpital en service jusqu'aux années 90 : « pendant 100 ans, les hauteurs des chambres ont été modifiées, des ouvertures ont été supprimées pour ensuite en créer de nouvelles, les revêtements d'origine d'une grande valeur artistique ont été endommagés, les mosaïques ont été recouvertes, des sculptures ont été découpées etc. On a fait tout ce qui était nécessaire sans tenir compte des éléments d'origine. » Il y avait donc « un travail de restauration très important à réaliser pour faire réapparaître les mosaïques, les sols en céramique, les différentes pièces, etc. et leur redonner toute leur splendeur », explique Miquel. En moyenne, 150 personnes ont travaillé sur ce projet, dont 50 restaurateurs et travailleurs hautement qualifiés, des sculpteurs aux artistes vitriers en passant par des artisans forgerons, des mosaïstes, des tailleurs de pierre et les céramistes.

L'autre défi de ce projet était de transformer ce monument architectural du début du 20e siècle en un bâtiment adapté aux besoins actuels : « cela signifiait revenir aux origines, avec des centaines de mètres d'installations de services, sans altérer l'aspect esthétique de San Pablo », explique Miquel.

Le complexe architectural de Santa Cruz y San Pablo est l'ensemble moderniste le plus important d'Europe. Il accueille actuellement un nouveau centre de connaissances et de recherche où sont actuellement installées sept organisations de premier plan dans les domaines de la santé, du développement durable et de l'éducation. C'est aussi un espace de diffusion culturelle et un nouveau lieu de rencontre pour des conférences, réunions et autres activités.

We use cookies to help provide you with the best possible online experience. By using this site, you agree to our use of cookies. More information
Cookies settings